40   1078
51   1221
51   1553
48   669
34   920
102   1521
122   2626
32   1843
41   1841
44   1239

Le Tournoi des Régions avec la Villageoise en Cuisine

Le grand Tournoi des Régions, c’est quoi?

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un concours d’influenceurs dans lequel j’ai la chance d’y participer pour représenter ma région des Hauts-de-France. Le concours est organisé par La Villageoise en Cuisine et le Chef Norbert Tarayre, et se déroulera à Toulouse le 27 Juin prochain. 

Je suis si fière se représenter la région Nord, c’est une région que j’admire, que j’apprécie, qui me surprend et que je découvre au fil du temps. Elle regorge de trésors historiques, culturels et culinaires. Je peux vous dire qu’ici on ne s’ennuie pas, et on y trouve toujours quelques choses à faire.

Ma mission

Ma mission pour ce concours est donc de représenter un plat de ma région avec du vin, tout en gardant mes convictions du bien manger et du manger sain.

Règle n°1 : Dans le Nord, on cuisine au beurre au beurre ! C’est dit !

Règle n°2 : La bière est irremplaçable m’a-t’on dit…

Règle n°3 : Le nord est une région agricole et une terre d’élevage laitier !  A nous le bon Maroilles !

Les spécialités culinaires du Nord sont nombreuses, elles sont héritées de la cuisine flamande. 

On retrouve des ingrédients phares tels que :  le fromage de Maroilles, le hareng, les endives, la cassonade, la chicorée à café,  la bière et la pomme de terre.  Ici, notre spécialité reste la cuisine à la bière, beaucoup de plat du Nord sont cuisinés avec cet alcool, on en met partout : dans les plats comme le welsh ou la carbonnade flamande, mais aussi dans les crêpes ou les beignets, ou elle sert de levure.

On peut retrouver en plats connus : la carbonnade flamande, le waterzoi de poisson, le fameux welsh, le coq à la bière, les gaufres vergeoise, la tarte au Maroilles, les chicons au gratin, le pain d’épice ou encore le potjevleesch… Et j’en passe beaucoup, d’ailleurs j’en profite pour vous dire qu’il est important lors de votre séjour dans la Région d’aller déguster au moins une de nos spécialités dans un estaminet, une auberge ou une taverne pour vous imprégner de cette ambiance typique de chez nous.

Concernant le choix de mon plat, j’ai longtemps hésité entre le Waterzoi de poisson, la flamiche aux poireaux et au maroilles et au final… je suis partie sur un plat typique, mais qui relève de la cuisine facile avec de bons produits.

Mon choix de recette

J’ai choisi de présenter le fameux poulet au Maroilles, une recette de la cuisine du terroir de la région Hauts-de-France. C’est un plat qui est traditionnellement composé d’escalope de poulet recouvert d’une sauce au fromage de Maroilles, de crème fraîche et de bière (forcément !) . Il est de plus en plus revisité avec des divers accompagnements : légumes, oignon…

Côté accompagnement, j’ai décidé de mettre en avant les produits de ma région avec les fameux « chicons braisés à la cassonade » et les pommes de terre ratte du Touquet. 

Vous l’avez compris, mon défi consiste à incorporer le vin dans la recette. Je pense incorporer le vin blanc dans la crème au Maroilles à la place de la bière. Je vous avoue que c’est une recette que je n’ai jamais réalisée, car je préfère aller manger ce genre de plat dans un estaminet. 

Mais pour réaliser cette recette, je compte aller à la rencontre des producteurs de la région et restaurateurs pour avoir des astuces et conseils pour relever ce défi ! Rien de tel pour choisir les bons produits et avoir aussi leur regard sur l’ajout du vin blanc dans la recette.

Alors on se dit à très vite, pour la suite de l’aventure avec la Villageoise en Cuisine… Je vous invite à me suivre d’avantage sur Facebook et Instagram !

« l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *